Oyez! Oyez! O toi louveteau, louvette et autre jeannette! Le camp approche, et tu es presque prêt(e): tu as saccagé le vernis à ongle de maman pour marquer tes gamelles et tu sais presque ré-enrouler ton sac de couchage (même si pour le faire entrer dans la housse ce n'est pas encore ça). Côté sizaine c'est bon également: Le concu des coqueliquots...